Dynamiseur en de Cèdre de l'Atlas

fleur de vie

Bois Cèdre de l'Atlas Marocain


Senteur: parfum forêt fraîche


Diamètre : 14 cm


Poids : 100 g

Pochette de voyage et protection inclue

1 Pochette de protection et de voyage inclue

Pochette orientale: 

couleur et motif aléatoire en fonction du stock

pochette marocaine

Pochette feutre de Laine : 

couleur et motif aléatoire en fonction du stock

pochette feutre de laine

Symbolisme & quintessence :

Au delà, de la puissante force et énergie de la Fleur de Vie, la symbolique de la matière nous apporte aussi son énergie.

Le Cèdre de l’Atlas, arbre sacré par excellence depuis les temps bibliques, le cèdre occupait, par son imposante stature, une place centrale dans la vie profane autant que religieuse. Dans les rituels d'offrande ou de purification, le cèdre est omniprésent. Des écrits trouvés en Basse Mésopotamie en témoignent. Il faisait partie des plantes aromatiques utilisées en fumigation lors des rituels antiques de purification ayant pour mission, selon le prêtre kalù, d'apaiser le "cœur des Dieux".

En plus de son utilisation lors des rituels religieux, le bois solide et imputrescible du cèdre servit pour la construction des temples de Babylone, ainsi que pour celle des navires, des maisons, du mobilier, et même des sarcophages. Ainsi le roi Salomon fit-il venir des bois de cèdre et de cyprès pour la construction du palais royal de Jérusalem.

Du fait de son excellent pouvoir de conservation, les Égyptiens et les Celtes utilisèrent son essence pour embaumer les morts ainsi que pour préserver les papyrus de la destruction.

Très appréciée pour son odeur profonde, boisée et balsamique nous rappelant les fragrances du santal, l'essence de cèdre entrait également dans de nombreux produits cosmétiques. Enfin, son essence faisait partie du "mithridate", célèbre antidote aux poisons.

Ce dynamiseur en bois de Cèdre de l’Atlas, contient toute cette symbolique, ainsi que l’énergie de cette arbre majestueux qui poussent en formant des forêts dans l’Atlas marocain, presqu’à en toucher le ciel, et à unir et équilibrer les forces terrestres et celestes.